Kidult tourne-t-il en rond ?

0 Posté par - 18 décembre 2013 - Articles

Aux vues des différentes vidéos que poste Kidult depuis maintenant un certain temps, plusieurs questions me montent à l’esprit, dont une en particulier, qui résumerait, selon moi, la situation : Kidult tournerait-il en rond ?

En effet, au fur et à mesure des réalisations de l’enfant-adulte, on a un léger sentiment de répétition. Là où nous pourrions y voir une marque de fabrique ou un style, avec des idées, des valeurs et un concept bien arrêté, il nous est également possible de voir la chose d’un angle un peu différent.

Kidult, n’as-tu pas l’impression de te répéter ?

Son « premier » combat qui le fit connaître aux yeux du plus grand nombre, fût celui contre les marques de luxe.

Aujourd’hui, le concept est transposé aux galleries et au monde de l’Art plus généralement, avec le slogan No Gallery, No Master (traduction : « pas de galerie pas de maître » pour ceux qui auraient fait allemand première langue et espagnol deuxième langue).

« The  notion of capitalism is absent from my work. Selling my art allows me to fund free art and global actions, it is a closed loop system.

I will hijack their codes and aesthetics in a damaging and harmful way, just like they did with graffiti.

The “Exstinctor” propaganda project aims solely at destroying the notion of commodity.

Just like graffiti, my work is public, and not private. NoGalleryNoMaster was created so that we can choose and select how my work is sold and distributed, in accordance with very specific criteria.

We will refuse any sale or collaboration involving galleries, institutions or any other for-profit artistic entities, which enables me to keep unrestrained artistic vision, independence and freedom.

20 black exstinctors will be painted exclusively (five pieces for each brandalizing), and will be sold directly via NoGalleryNoMaster.com.

Buyers will be selected according to our criteria and upon receipt of email with full name, profession, address. »

Le concept on le comprend, mais une question se pose alors. Il critique les galeries et le fait de marchandiser des oeuvres issues  du graffiti et du Street Art, ce qui est honnorable.

Cependant c’est un peu hypocrite et/ou naïf de sa part. Je m’explique; quand il crée une chasse aux trésors ou qu’il donne rendez-vous lors de la FIAC à ses fans, en offrant un extincteur, des t-shirts… ces objets vont sûrement se retrouver sur ebay ou être revendu.

Ok ce n’est pas Kidult qui les vend directement, mais indirectement ça revient un peu au même.

Du coup des prix se fixent, une cote de l’artiste également et donc au final sans le vouloir (ou pas) il se retrouve dans une boucle qu’il combat et critique.

Certes il évite les galleries, mais il y a un léger flou quant à sa vision du graffiti. Si l’on suit le raisonnment de base, le graffiti c’est dans la rue et on ne peut pas le ramener chez soi.

 

 

Kidult_ebay

Et donc ?

Ses vidéos se consomment comme un Mc Donald, on la regarde et 5 minutes après, psssst, on est passé à autre chose (je parle là du grand public).

Quel est le vrai impact, quel est le message final, y-a-t-il une évolution ? Ah oui au final on s’en pose des questions, mais plus sur son travail que sur le fond de son travail, le message se dilluant dans cet univers sombre à l’esthétique bien léchée, relayant au second plan ses valeurs.

Et donc au final la recette est toujours la même, le modus operandi également.

Alors peut-être nous prends-tu pour des cons ? Car si on y réfléchit, on apprend pas grand chose dans ses vidéos, il pousse des portes ouvertes ce qui, à la longue, commence à devenir grossier dans le sens où il y a un manque de finesse dans la manière d’aborder la chose.

Du talent, des idées, des concepts, Kidult en a, mais pour ma part, pas pleinement exploités, avec surtout le danger d’une lassitude de son public, composé à 80% d’hispsters âgés de 17 maximum, d’une part et d’autre part surtout le danger d’un enfermement « artistico-engagé » menant aujourd’hui à une impression de tourner en rond.

7 Commentaires

  • Aaaaa 18 décembre 2013 - 18 h 36 min Répondre

    Alors là… Parler d’enfoncer de portes ouvertes et pondre un texte de ce niveau c’est du grand art.
    C’est quand même la réflexion de base à chaque fois qu’on parle de Kidult, l’intérêt d’un article ne serait-il pas d’aller un peu plus loin ?

    En plus d’être assez mal écrit (stylistiquement et grammaticalement, c’est vrai autant faire les choses à fond) on a le droit a du « gras » sur les « expressions importantes ». C’est quoi cette manière de prendre le lecteur pour un gamin? C’est vrai qu’un texte comme ça c’est super long, on risque de s’y perdre…

    Réflexions en vrac / liste non exhaustive
    « mais plus sur son travail que sur le fond de son travail » -> n’as-tu pas l’impression de te répéter? / « le message se diluant dans cet univers sombre à l’esthétique bien léchée, relayant au second plan ses valeurs » -> s’il y a des valeurs sans esthétique, ce serait simplement de l’activisme / « son public, composé à 80% d’hispsters (sic) âgés de 17 maximum » -> qu’est-ce qu’on en a à foutre de son public, et a fortiori de ton mépris pour ce public ? / « galerie » ne prend qu’un « l » / « et/naïf » -> t’as oublié un « ou » dans ta précipitation / après l’auxiliaire être, on accorde / « sans le vouloir (ou pas) » ne veut rien dire….

    Bon après faut pas mal prendre mon commentaire, y’a rien de méchant dans tout ça. J’ai juste l’impression qu’on s’est foutu de ma gueule, car j’ai cliqué en croyant lire quelque chose de réfléchi sur Kidult.

    NB : je ne suis pas particulièrement fan de lui, auquel cas j’aurais répondu sur le (peu de) fond.

    • INZESTREET 18 décembre 2013 - 19 h 02 min Répondre

      Merci pour ces compliments Aaaaa.

      Tout d’abord pour ta gouverne voici 2 articles que j’ai déjà publié sur le site et dans lesquels je suis allé en profondeur, c’est pourquoi ici je n’ai pas tout expliqué regarde : http://inzestreet.fr/quel-communiquant-ce-kidult/ et ici http://inzestreet.fr/qui-est-kidult/

      Pour ce qui est du gras c’est un style qui permet de mettre en exergue les idées que je pense importantes permettant ainsi à la personne qui lit en diagonale de s’arrêter sur ce qui est « important ».

      Je ne prends personne pour un gamin désolé si tu t’es senti infantilisé.

      Ensuite :

      « mais plus sur son travail que sur le fond de son travail » oui il y a le fond et la forme; travail = forme; fond = message de son travail je pense que tu as compris.

      « le message se diluant dans cet univers sombre à l’esthétique bien léchée, relayant au second plan ses valeurs » ici on parle d’un esthétisme poussé, reprenant les mêmes codes que le luxe et que le marketing etc (cf article « Quel communiquant ce Kidult »). Après oui d’accord pour ta notion d’activisme. Mais être activiste c’est ce qu’il défend depuis le début d’où le flou.

      « son public, composé à 80% d’hispsters (sic) âgés de 17 maximum » On n’en a pas rien à foutre de son public car il y a un décallage entre ceux qui le suivent et ceux qu’il cherche à toucher donc la cible attteinte n’est pas forcemment celle voulue. Mépris oui ou non c’est un tacle gratuit, un peu d’humour et j’assume je suis également critique envers moi et partisant de la « taille ».

      « galerie » ne prend qu’un « l » / « et/naïf » -> t’as oublié un « ou » dans ta précipitation / après l’auxiliaire être, on accorde / « sans le vouloir (ou pas) » j’ai pas tout compris mais je corrrige les fautes ;)

      Pas la peine de dire que tu es fan on l’avait deviné.

      Bisous.

      • Aaaaa 18 décembre 2013 - 20 h 12 min Répondre

        Merci pour la réponse, c’est déjà un beau geste.

        Alors d’abord, si tu as déjà écrit deux articles où tu as fait de formidables analyses (je ne les ai pas encore lus, j’y vais dès que j’ai fini ce message), où est l’intérêt de publier cette chose? ça donne quand même une mauvaise image du site, enfin bon ça ne me regarde pas.

        Sur le concept du gras, alors là je suis désolé mais c’est vraiment horrible. Encore sur les sites d’actualités à deux balles, ça passe parce que ce qui est mis en avant c’est une info, mais là ça se veut être une analyse. Or ce que tu considères comme important c’est souvent les conclusions d’un argumentaire. Faudra qu’on m’explique l’intérêt de lire seulement des conclusions et pas ce qui y amène… Enfin bon là aussi peut être que ça ne me regarde pas, tu fais ce que tu veux avec ton site.

        Pour ce qui est de lire en diagonale, je maintiens ce que j’ai dis : avec un texte de cette longueur, la lecture en diagonale c’est assez conceptuel comme pratique.

        « forme, fond de son travail je pense que tu as compris. » Oui j’ai compris, c’est juste mal écrit. Si tu comprend les différences de fond et de forme, je pense que tu peux saisir celle-ci.

        Alors y’a un truc qui m’énerve passablement – et quand un truc m’énerve je fais pas semblant de le prendre à la légère – c’est que tu me considères comme un fan de ce mec. C’est justement l’objet de ma déception, je croyais vraiment que j’allais avoir affaire avec une vraie réflexion qui démonterait – au sens analytique, pas au sens méchant – son travail.

        Plein d’amour, parce que je sens que tu as été un peu irrité par le style il est vrai un peu trop direct de mon premier commentaire (j’étais vraiment déçu, j’insiste)

        • INZESTREET 19 décembre 2013 - 11 h 36 min Répondre

          Irrité pas du tout je suis bien au-dessus de ça tu sais. Bref, pour ta gouverne, à nouveau, il y a des gens qui ont un travail ou qui sont occupés donc oui certains peuvent lire en diagonale et ne s’arrêter que sur ce qui les intéressent.

          Merci en tous cas pour ces belles réfléxions pertinentes qui m’ont fait avancer.

  • Joseph 17 mai 2014 - 19 h 24 min Répondre

    Oui à mon avis, Kidult nous prend pour des cons. Ou plutôt, il se moque de ses fans hipster de 17 ans. Il les regarde se battre pour un coin de t-shirt, comme des phoques pour un bout de sardine. Il les envoie fouiller les poubelles dans des coins mal famés, où d’ailleurs, ils n’auraient jamais mis les pieds si ce n’est pour trouver le précieux trésor.
    Il les écoutes expliquer fièrement que leur t-shirt est fait par un artiste, très en vogue, qui combat le matérialisme et la surconsommation.
    - « Et où t’as trouvé ça? »
    - « Oh J’ai du me battre pour l’arracher dans une de ses distributions » ou encore « Cellui-là? je l’ai acheté sur ebay »

    Et Kidult rit beaucoup, ils rient beaucoup.

    Mais je trouve que cela n’enlève rien à son oeuvre. Bien sûr, on sait qu’il y a la guerre, que la guerre est sale, q’il faut combattre la famine etc… On nous le rabâche à longueurs de journaux télévisés. Mais les journaux télévisés, tout le monde s’en fou! Avec lui, le chaos n’est plus en Syrie, il est au coin de la rue, sur la vitrine d’Agnès B., la famine n’est plus en Afrique, elle est derrière chaque logo McDo’s.
    Personnellement, il m’a un peu plus ouvert le yeux et je l’en félicite.

    J’aime à penser que s’il créé tout ces objets de consommation, ce n’est pas parce qu’il n’a pas abouti son oeuvre, mais pour faire prendre conscience, par l’absurde, tout ceux qui pensent à tord avoir compris le message.

    Qu’en pensez-vous?

  • gwladys 28 décembre 2014 - 0 h 40 min Répondre

    Post affligeant, pathétique! que les capitalistes foutent le camp du street art! vous dénaturez tout! faut innover tout le temps dans ce bas monde? un artiste doit il toujours innover? un frondeur?

  • cruz castillo 12 février 2015 - 14 h 10 min Répondre

    cela reste facile de parler et de faire des remarques bidons. trouve le courrage de faire ce qu’il fait et on en reparle… c marrant les gens comme toi planqués derrière leur ordi a faire des commentaires. pour info kid est un très bon ami a moi. il programme des choses sans forcément ce préocuper des retombées que ça peu engendrer. je parle du fric que les gens cherchent a se faire sur son dos. du fric il en faut et le peu qu’il récolte lui sert a financer un nouveau projet. eh ouais mon vieux soit pas pressé tu sera sur le cul bientot. laisse lui le temps de préparer son truc. c légèrement plus long en préparatif que de pondre un texte bidon de mec qui na jamais foutu le nez ds l’illégal. peace

  • Laisser un commentaire