Les Morts de la rue (Partie 1)

0 Posté par - 3 décembre 2012 - Articles

Dans le cadre de la manifestation qui aura lieu ce jeudi 6 décembre place de la Bourse à Paris – organisée par le collectif des Morts de la rue -  pour ceux qui vivent et meurent dans la rue, le Street Art parisien (avec Combo, Milo, Jim, JBC, RadaK et In Ze Street) se greffe à ce projet pour rendre hommage à sa manière à ces disparus.

RadaK, que l’on connait notamment pour ses plaques de rues détournées, colle en ce moment 162 plaques avec sur chacune le nom d’une personne décédée dans nos rues, accompagnées de silhouettes noires.

Morts-de-la-rue_RadaK_1

« C’est à la fois pour rendre hommage à chaque mort recensé et pour annoncer la date du 6 décembre » nous a-t-il fait savoir.

« On passe trop souvent à côté de ces personnes sans leur prêter attention alors que même un sourire montre qu’ils ne sont pas invisibles car l’indifférence est la pire des choses. C’est ce que j’ai voulu rompre avec ces plaques nominatives, j’ai voulu casser l’anonymat de ces personnes que l’on croise et qu’un beau jour on cesse de les croiser sans jamais leur avoir adresser la parole, sans connaître leur nom. Leur rendre hommage a postériori est une bonne chose pour les familles, leurs amis, leurs proches dans le quartier et permet aussi de sensibiliser les autorités ou tout simplement la population. »

Morts-de-la-rue_RadaK_4-

« Ces plaques interpellent ou questionnent pour ceux qui ne connaissent pas le collectif les Morts de la rue et leur démarche. Qu’en 2012 autant de personnes meurent encore dans les rues en France m’attriste… Je voulais remercier le collectif qui se s’est mobilisé en aidant à découper les silhouettes ainsi que les plaques, pour leur accueil, en saluant leur démarche et leur cause. Rendez-vous le 6 décembre place de la Bourse entre 12h et 21h pour une performance de Combo, Milo, Jim, JBC, et In Ze Street. »

L’événement sur Facebook ici et .

Retrouvez l’intégrité des photos des collages de RadaK ici.

Morts-de-la-rue_RadaK_7

2 Commentaires

  • Morts de la Rue Paris 3 décembre 2012 - 23 h 44 min Répondre

    Silhouettes et plaques ont été découpées par l’atelier du Collectif les MOrts de la Rue (petit groupe dont plusieurs membres sont « de » la rue) et par les personnes de l’accueil de jour Coeur du Cinq. Pour ceux qui ont découpé, c’était déjà un hommage. et quelques silhouettes ont été apposées sur les lieux où vivaient les personnes. C’est le cas pour celle de Roeland. En la collant tout à l’heure, une discussion a démarré avec un ami, avec une passante, et un moment son absence est devenue criante…

    • Rolek Adam 4 décembre 2012 - 19 h 01 min Répondre

      merci pour cette belle initiative de rendre hommage aux morts de la rue avec des silhouettes et plaques apposées sur les lieux,où vivaient ces personnes.Le jeudi 6 decembre je monte à Paris pour leur rendre hommage avec vous.Le collectif « Marseillais solidaires avec les morts anonymes »vous adresse tout son amitié.

    Laisser un commentaire